Le projet SIG-Pyrénées

Le projet SIG-Pyrénées est le résultat d’un processus engagé il y a plus de 10 ans, basé sur la conviction de l'APEM d’investir sur les démarches mutualisées et sur internet ses nouveaux modèles organisationnels de partage de l'information, qui s’affranchissent du hiérarchique au profit du transversal.

Une conviction : partager pour apprendre ensemble

L'observatoire SIG-Pyrénées est un outil collaboratif de partage d'informations, d'analyse et d'aide à la décision.

Avec l'ensemble des acteurs qui y contribuent, l'APEM capitalise et diffuse de la connaissance par la réalisation d'une "carte d'identité" évolutive des Pyrénées. Le projet SIG-Pyrénées a également pour ambition de créer du lien entre les différentes échelles territoriales qui composent le Massif. Il doit aider à révéler des enjeux de coopération, à motiver l'organisation en réseaux autant horizontale (entre territoires de projet) que verticale (du local vers le Massif).

Une ambition : moderniser nos pratiques du développement

L'actuelle organisation territoriale est le fruit de plus de vingt ans d'accumulation de projets de territoire. Face à ce "millefeuille", bien souvent décrié par les citoyens et dans la presse, il est aisé de parler du POURQUOI nous héritons de cet empilement. Mais il est beaucoup plus difficile de s'interroger EN QUOI cette configuration impacte le développement du Massif, et surtout COMMENT nous devons moderniser nos pratiques pour améliorer l'efficience des outils dédiés au développement des territoires.

Pourquoi l'information géographique ?

Au travers du projet SIG-Pyrénées, nous incitons fortement les démarches collaboratives. Notre cœur de métier se situe au croisement des TIC et de l'ingénierie de développement territoriale. C'est pourquoi l'information géographique prend une grande place dans nos activités. La spatialisation des enjeux, la quantification des objectifs, la localisation des institutionnels et des acteurs, sont autant de moyens pour impulser des démarches transversales.

L'approche cartographique permet de :

  • rendre compte et résumer les complexités territoriales,
  • comprendre les effets des interactions des différents acteurs sur le territoire,
  • et constitue à ce titre un outil majeur d'aide à la décision et à la prospective

 Quel défi pour l'ingénierie territoriale des Pyrénées ?

Les Pyrénées disposent d'atouts du fait d'une forte notoriété et grâce à une ingénierie conséquente et adaptée aux enjeux montagnards. Mais la perspective des réformes des fonds structurels d'après 2013 doit nous faire prendre conscience qu'il reste encore des efforts à produire. L'économie de la connaissance constitue un cadre nouveau auquel nous sommes tous confrontés. Il faut donc adapter nos outils, redéfinir nos méthodes et proposer de nouveaux modèles de développement. Dans le contexte économique et social actuel, il n'est pas raisonnable de confronter les échelles mais, au contraire, il faut initier les cercles vertueux au service du développement durable des territoires de montagne. C'est par la construction de projets communs et le partage d'une vision globale qu'il sera possible de trouver des synergies à l'échelle d'un massif avec une ambition transfrontalière.

Qui le finance ?

Depuis 2007, le dispoistif SIG-Pyrénées est financé dans le cadre de la Convention Interrégionale de Massif des Pyrénées (CIMP), qui réunit l'Etat (DATAR Pyrénées), les Conseils régionaux d'Aquitaine, de Midi-Pyrénées et de Languedoc-Roussillon, et les Conseils Généraux des six départements du Massif. La CIMP est complétée par le fonds européen FEDER.

Les adhérents de l'APEM contribuent également au cofinancement du dispositif SIG-Pyrénées.

Pour en savoir plus sur l'APEM et le projet SIG-Pyrénées