La population pyrénéenne

Au dernier recensement en 2013, le Massif comptait 510.781 habitants. Après une diminution régulière de sa population au siècle dernier, il a fallu attendre 1990 pour que le solde migratoire compense entièrement le solde naturel qui, lui, reste négatif aujourd'hui encore.

Si la densité moyenne de population du Massif est la plus élevée depuis 1968, elle n'a que peu augmenté et reste très faible en comparaison aux autres Massifs et à la France entière.

Cependant, cette moyenne recouvre des disparités : la densité moyenne dans le piémont rejoint la moyenne nationale tandis que les hautes-vallées sont inégalement peuplées. C'est le reflet de l'étalement urbain avec l'arrivée de populations qui s'installent à proximité des pôles urbains proches du Massif.

Les flux migratoires en direction du Massif contribuent à un rajeunissement de la population, une élévation du niveau d'étude et un accroissement des postes de cadres et de professions intermédiaires.

Vous trouverez dans cette thématique des chiffres, cartes et graphiques concernant les évolutions et la répartion de la population pyrénéenne par territoire, âge, profession, niveau de diplôme, sur les dynamiques de mobilité et d'installation, et sur les caractéristiques de l'habitat.

La carte ci-dessus classe les cantons pyrénéens selon leur degré de dynamisme démographique, par rapport à leur soldes naturels et leurs soldes migratoires. En cliquant sur la date, vous pouvez voir l'évolution animée de ce classement depuis 1968.