Le secteur industriel

Deuxième secteur employeur de la zone Massif après le secteur des services, le secteur de l'industrie fournit essentiellement des emplois salariés. A l'échelle du massif, le secteur de l'industrie représente 8 % du nombre d'établissements employeurs et 14% des effectifs salariés (données Insee – CLAP 2010 – secteurs marchands et non marchands hors agriculture). Le secteur a perdu 21 % de ses établissements et 25 % de ses effectifs entre 2001 et 2010 (Source : DIRECCTE Midi Pyrénées).

Une industrie lourde s'est implantée dans le Massif, attirée par l'hydroélectricité. Cependant, selon leur éloignement de la zone urbaine de Toulouse, des difficultés de recrutement de personnels qualifiés handicapent parfois le développement d'entreprises. C'est actuellement le cas pour l'industrie mécanique implantée en Ariège.

L'analyse du secteur industrie par type d'activité révèle que derrière les « autres produits industriels » (regroupant l'industrie textile, chimique et pharmaceutique, la réparation de machines), les activités extractives et d'agro-alimentaire occupent plus de la moitié des établissements du secteur industriel en zone de Massif.

graphe etab indus 2010

Bien qu'en recul, le secteur industriel participe toujours de manière essentielle à l'économie du Massif en offrant des emplois pérennes, peu impactés par les effets de saisonnalité caractéristiques d'autres secteurs (tourisme notamment).

Les établissements sont concentrés dans le piémont, de l'ouest au centre du Massif, et dans tout le département de l'Ariège et des Pyrénées-Orientalees, tandis que les départements de l’Aude et de la Haute-Garonne comptent parmi les moins industrialisés de la chaîne en nombre d’établissements.
En 2010, la zone Massif comptait 3.500 établissements du secteur industriel, soit 9,4% de l’ensemble des établissements du Massif.