Les métiers de la forêt

  • ouvrier sylviculteur

L'ouvrier sylviculteur réalise les travaux d'entretien des peuplements forestiers: plantation, taille et élagage, abattage des petits arbres et coupe des essences indésirables. Il est également chargé d'entretenir les sentiers et routes forestières, et d'effectuer des travaux d'aménagement et d'équipement de la forêt : drainages de fossés, terrassement. Il travaille en extérieur, sous l'autorité du chef d'équipe ou du technicien forestier.

Formation: CAPA Ouvrier sylviculteur, BPA Production forestières, spécialité sylviculture et pépinière, BEPA travaux forestiers

  • bûcheron

Il a en charge l'abattage manuel des arbres marqués tout en préservant les peuplements à proximité, le tout dans le respect des consignes de sécurité. Il doit ensuite préparer le bois, l'ébrancher, le tronçonner à la dimension prévue et le classer en fonction des essences ou des usages. Il peut travailler seul ou en équipe, toujours en extérieur.

Formation: BEPA travaux forestiers, CAPA travaux forestier spécialité bûcheronnage

  • conducteur d'abatteuse

Il abat des arbres aux commandes d'un engin motorisé et informatisé. Il travaille seul, et abat autant d'arbres que 6 bucherons.

Formation: CAPA conducteur de machines d'exploitation forestière, BPA conduite de machines forestières

  • débardeur

Il intervient directement après le bûcheron ou le conducteur d'abatteuse en transportant les bois de la zone de coupe à la zone de dépôt. Il utilise pour cela un tracteur forestier muni d'une grue. Il peut aussi conduire d'autres engins fonction des travaux à réaliser de sylviculture et d'exploitation forestière: préparation des sols (nettoyage de parcelle, broyage de résidus, aération de la terre) ou travaux de pistes.

Formation:CAPA conducteur de machines d'exploitation forestière, BPA débardage

  • câbliste

Il intervient dans les forêts de montagne et les milieux sensibles. Il accomplit la même mission que les débardeurs mais transporte les tronc à l'aide d'une ligne câblée sur laquelle se déplace un chariot. Il travaille en équipe, et de façon saisonnière. Plus de formation actuellement en France.

  • agent technique forestier

Équivalent de l'ancien garde forestier, c'est un responsable assermenté de la gestion de la forêt: il veille au respect des lois et règlements de la protection de la forêt, met en œuvre des travaux de sylviculture, surveille les coupes et abattages, réalise le martelage. Il est l'intermédiaire entre les propriétaires forestiers privés ou publics et les ouvriers et techniciens qui réalisent les travaux. Il est également en contact avec les usagers des forêts (promeneurs, chasseurs) et les élus. Il travaille principalement en extérieur, sous l'autorité du technicien forestier.

  • technicien forestier/ gestionnaire de forêt

Il est chargé des tâches d'exécution et de supervision de gestion et d'aménagement durable des forêts, et veille à la protection des ressources forestières. Son travail se déroule en intérieur et en extérieur, le plus souvent en équipe. Il peut diriger ou travailler avec les ouvriers et agents techniques forestiers, lui-même étant sous l'autorité de l'ingénieur forestier.

Formation: BTSA Gestion et conduite de chantiers forestiers, BTSA gestion forestière pour le secteur privé, Bac S puis concours pour accéder à une formation professionnelle dispensée par l'ONF ou le ministère de l'agriculture.

  • ingénieur forestier

C'est un gestionnaire forestier, qui conçoit, dirige et encadre les travaux d'aménagements forestiers. Ses missions varient en fonction du poste qu'il occupe, pouvant être administratives, économiques, techniques ou scientifiques: initier des actions, gérer une équipe, coordonner les différents intervenants, assurer la direction des travaux, gérer la commercialisation du bois, mener des études de recherche.

Formation: ENGREF (Ecole nationale du génie rural, des eaux et forêts) après deux années de classe préparatoire et sur concours

  • commis forestier

Négociant en bois, il est chargé de la vente ou de l'achat du bois, du stockage et de la distribution: il évalue les volumes et la qualité du bois sur pied ou abattu qu'il va négocier. Il peut également être chargé du suivi des travaux d'exploitation et de l'organisation du transport.

  • l'exploitant forestier

Il est à la fois commercial et technicien et offre toute une gamme de services allant de l'exploitation du bois à la vente. Il peut acheter du bois sur pied ou bord de route, gérer l'exploitation, éventuellement opérer la première transformation du bois. C'est un bon négociateur.

Formation: BTSA gestion forestière, BTSA commercialisation des produits d'origine forestière, CAPA travaux forestiers.

  • scieur

Il transforme le bois brut en pièces commercialisables (planches, charpentes, madriers, lattes, chevrons...) à destination des charpentiers, ébénistes, menuisiers et particuliers. Il travaille aux commandes de machines de sciages, le plus généralement à commande numérique, intégrées à un système de GPAO. Dans l'atelier du scieur, le bois subit sa première transformation.

Formation: CAP conducteur opérateur de scierie, BEP bois et matériaux associés

Les sites suivants proposent des fiches métiers et des témoignages sur les métiers de la forêt :

http://lingrad.homeftp.org/bucheron-sylviculteur/Rene-Commis-forestier.html

http://www.ladepeche.fr/article/2010/08/18/890337-Luchon-La-foret-est-un-patrimoine-qu-il-faut-gerer-avec-soin.html

http://www.metiers-foret-bois.org/metier-de-la-foret-et-du-bois/sa1.html

http://www.crpf-midi-pyrenees.com/vousformer/metiers.htm